Sous le Second Empire, la France se couvre de voies ferrées et
le réseau passe de 3000 en 1852 à 17430 km en 1870 pour atteindre
61000 km de lignes en 1914 (39000 km de lignes principales et
secondaireset 22000 km de lignes d'intérêt local).
Le tracé breton du réseau de chemin de fer devait s'organiser
autour d'un axe central relié aux principaux ports de la Manche
et de l'Atlantique par des embranchements transversaux.

Ce n'est qu'en 1855 que l'Etat se prononce en faveur d'un système de ceinture
avec deux lignes, au nord et au sud,
desservant les parties les plus peuplées de la région.

Deux lignes transversales Redon - Rennes et Auray - St Brieuc par Pontivy doivent assurer la jonction entre les axes Nord et Sud.

 

 Voir plus grand ? c'est ici.


Ce maillage du réseau ferré favorise
les communications postales.
La Poste ferroviaire est créée et s'organise avec
ses cachets spéciaux, ses oblitérations particulières …

 
 

 Haut de page   

 
[ Accueil ] [ De Louis XVIII à la IIIe République  ] [ La vie économique et sociale ] [ La littérature et les arts ] [ La Bretagne sur les rails ] [ La Grande Guerre ] [ 125 ans de présence bretonne ]
Copyright © 2005-2006 Histophilabreiz - tous droits réservés