La guerre franco-prussienne déclarée le 19 juillet 1870 voit l'Empire s'effondrer avec la capture de l'Empereur à Sedan.
La République est proclamée et le Gouvernement décide de poursuivre la guerre. A la demande de
Keratry, ex-Député du Finistère, Léon Gambetta, Ministre de la Guerre, crée les Forces de Bretagne.
Soixante milles mobiles bretons volontaires sont entassés , dans un immense cloaque,dans des conditions déplorables, sans entraînement militaire et sans arme, dans le camp de Conlie, près du Mans dans la Sarthe. 
 


1938: Centenaire de la naissance de Léon Gambetta.

 

Lettre en franchise
(
en savoir plus
)
marquée du "PP" ou "Port Payé" du 9 février 1871 de Saint-malo à destination de Rennes pour un officier
(officier d'intendance) de l'Armée de Bretagne
.

 
 

Le 22 octobre Gambetta décide de mettre fin à l'indépendance de l'Armée de Bretagne, craignant la réapparition d'une armée de "chouans", et l'intégre au régime des 11 camps régionaux. L'état sanitaire devient désastreux, une partie des volontaires est rapatriée en Bretagne, contre l'avis de Gambetta, par le Capitaine de vaisseau Mariveault, remplaçant de Keratry.

 Le reste sert à la création d' une Division de 14 000 hommes sous les ordres du Général Gougeard.

Lu dans le journal "
l'Avenir de Rennes" du 20.12.1870 en parlant des retours: "des vêtements en lambeaux, pleins de boue, des visages pâles, fatigués, maladifs, voilà ce que présentent ces gens que nous avons vus, il y a un mois et demi, passer pimpants et bien vêtus".

 

2ème tirage chez Oberthur, à Rennes, de la carte dite "Besnardeau",
le libraire de Sillé-le-Guillaume.


 

Le camp de Conlie est définitivement vide le 13 janvier 1871.

La Division Gougeard, errant quelques temps dans l'Ouest, sera dissoute le 1er mars 1871.
 
  


 

 Haut de page   

 
[ Accueil ] [ De Louis XVIII à la IIIe République  ] [ La vie économique et sociale ] [ La littérature et les arts ] [ La Bretagne sur les rails ] [ La Grande Guerre ] [ 125 ans de présence bretonne ]
Copyright © 2005-2006 Histophilabreiz - tous droits réservés